Audiologie – troubles du language

Les troubles de l’audition et les troubles du langage sont souvent associés (au niveau des ordres professionnels par exemple), mais dans les faits ils ne sont pas toujours liés. Les problèmes de langage peuvent découler d’une mauvaise ouïe, mais dépendent souvent de troubles comportementaux, attentionnels et socio-affectifs. Différents professionnels permettent de déceler et traiter les troubles du langage : les psychologues scolaires, les orthopédagogues, les orthophonistes, les neuropsychologues, les pédiatres ou encore les psychiatres ; l’orthophoniste étant la personne au cœur de cette approche pluridisciplinaire.

Le besoin d’audiologistes et d’orthophonistes croît sans cesse en raison du vieillissement de la population canadienne (maladie de Parkinson et surdité). Ils peuvent exercer en milieux scolaire ou hospitalier, dans des cliniques privées, des centres de réadaptation, des centres de soins de longue durée ou encore dans les universités (enseignement, recherche).

AUDIOLOGISTE

DESCRIPTION

L’audiologiste traite les troubles de la communication des nourrissons, des enfants et des adultes qui deviennent malentendants ou sourds, qui ont des troubles de la compréhension, des acouphènes ou qui souffrent de surdité professionnelle. Le rôle de l’audiologiste est aussi de soutenir son patient en lui proposant de réduire les effets de son handicap sur sa vie sociale, professionnelle ou encore affective. Dans certains cas difficiles, l’audiologiste va également entourer la famille du patient en lui prodiguant conseils et information.

MISSION

  • Évaluer l’audition du patient et ses capacités auditives au moyen de tests audiologiques avancés
  • Identifier les problèmes d’oreille moyenne
  • Connaître précisément les besoins du patient et sa situation de vie
  • Proposer un plan d’intervention (langage des signes, appareil de correction, aménagement du milieu de vie)
  • Prescrire et ajuster les appareils auditifs
  • Proposer de la réadaptation auditive
  • Supporter le patient dans ses démarches d’indemnisation

ORTHOPHONISTE

DESCRIPTION

L’orthophoniste dépiste tous les problèmes liés à la compréhension et à l’expression du langage oral et écrit. Ainsi, il va traiter des troubles du langage (autisme, dysphasie, dyslexie), de la parole (bégaiement, articulation), de la voix et des retards de langages. Il arrive fréquemment que les orthophonistes et les audiologistes travaillent ensemble, notamment quand le patient est sourd et malentendant. L’orthophoniste peut également enseigner ou faire de la recherche.

MISSION

  • Diagnostiquer les problèmes liés à la parole
  • Identifier la nature du trouble observé, et son étendue
  • Rechercher les causes (physiologiques, neurologiques, affectives, familiales, sociales, etc.)
  • Offrir des séances thérapeutiques et éducatives
  • Présenter des nouveaux moyens de communication aux patients désireux
  • Soutenir l’entourage du patient
  • Favoriser l’intégration sociale, scolaire et professionnelle du patient

DIPLÔME

Les professions d’audiologiste et d’orthophoniste sont réglementées dans certaines provinces telles qu’au Québec, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan, en Ontario et en Alberta. Il est illégal d’y travailler sans être membre en règle de l’ordre provincial approprié. 

Pour exercer ce métier, il faut détenir un baccalauréat et une maîtrise en audiologie ou en orthophonie.

COMPÉTENCES

  • Connaître les mécanismes de la parole et du langage d’un point de vue linguistique, biologique et psychosocial
  • Démontrer un intérêt pour les sciences médicales et la psychologie

PROFIL

  • Écoute active
  • Sens de l’observation, de l’analyse et de la synthèse
  • Habilités à expliquer
  • Entregent
  • Goût du travail en équipe
  • Excellentes relations interpersonnelles

SALAIRE

On retrouve des disparités selon les provinces : les professionnels de l’Alberta gagnent 50 % de plus que ceux du Québec.

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

L’audiologiste ou l’orthophoniste salarié, après plusieurs années d’exercice, peut être amené à faire de la recherche. Il peut également souhaiter se mettre à son compte seul ou au sein d’un cabinet comprenant plusieurs professions médicales ou paramédicales.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#