Conseiller médical en environnement domestique, un métier d’avenir

La population canadienne est à 90 % de son temps à l’intérieur. Ce chiffre, anodin à première vue, a de quoi nous faire réfléchir quand on sait que l’inhalation d’air intérieur est la cause de la plus importante exposition aux polluants atmosphériques. 

L’air devenant un facteur de qualité à respecter, on assiste depuis peu à l’émergence d’organismes et de nouveaux métiers dont le but est de sensibiliser et de protéger les personnes vulnérables. C’est pourquoi le conseiller médical en environnement domestique peut avoir, dans bien des cas, un rôle salvateur.

DES POLLUANTS INVISIBLES MAIS PERNICIEUX

Sans vouloir être alarmiste, il est important de porter une attention particulière aux différents polluants que l’on retrouve dans les substances chimiques (chauffage, produits d’entretien, tabac, systèmes de ventilation), dans les fibres ou encore dans les substances biologiques telles que les acariens, les moisissures, les champignons. Les personnes à risques comme les nourrissons, les personnes âgées, les individus avec des problèmes respiratoires sont les premières à en subir les conséquences : asthme, maladies cardiovasculaires, allergies, nausées, malformation du fœtus, mort du nourrisson, cancer.

LA PROPRETÉ AU SERVICE DE LA SANTÉ

Le conseiller médical en environnement domestique intervient principalement auprès de personnes présentant des problèmes de santé tels que des allergies ou de l’asthme ; il travaille donc de concert avec le médecin pour l’aider à diagnostiquer la maladie et à apporter des solutions. Sa mission est de rechercher, au domicile de la personne souffrant d’asthme par exemple, la présence d’allergènes et de polluants. Pour ce faire, le conseiller médical en environnement domestique va se mettre en quête d’indices (taches sur les murs, odeurs étranges, eau). Ensuite, il réalise des prélèvements d’air et de poussière pour quantifier les polluants chimiques et biologiques présents dans l’environnement intérieur. Enfin, il va prodiguer des conseils et proposer des mesures résoudre le problème : calfeutrage des fissures, entretien de certains appareils, réparation d’éléments brisés…

UN NOUVEAU DÉBOUCHÉ POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

Les professionnels qui accèdent au métier de conseiller médical en environnement domestique sont généralement issus du secteur de la santé. Ainsi, infirmiers, techniciens ou conseillers en économie sociale et familiale, techniciens de laboratoire, puéricultrices ou encore délégués médicaux peuvent réorienter leurs carrières vers un poste de conseiller en environnement, moyennant une formation complémentaire.

IMPORTANCE DU RELATIONNEL

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’aspect relationnel de ce métier revêt une grande importance. En effet, l’intervention du conseiller médical en environnement sera d’autant plus profitable qu’il aura réussi à créer et développer une parfaite relation avec le patient et le médecin. C’est pourquoi les qualités relationnelles et de communication sont primordiales pour atteindre les résultats escomptés. Ceci est d’autant plus vrai que l’on constate que le patient écoute davantage les conseils quand ils émanent du conseiller en environnement, et qu’il suit de façon moins rigoureuse les recommandations lorsqu’elles proviennent du docteur.

TECHNICITÉ DU MÉTIER

En parallèle à ces aptitudes humaines, le conseiller médical en environnement domestique doit posséder d’importantes compétences techniques. Il doit maîtriser les pathologies médicales liées aux polluants que l’on trouve dans l’habitat. Il est important qu’il ait aussi des connaissances techniques variées touchant au bâtiment, à la ventilation, à la mesure des différents polluants et à leur procédé d’éviction. Il lui est recommandé aussi de détenir de bonnes bases sur la réglementation de la qualité de l’air intérieur. Connaître les divers partenaires institutionnels et techniques et les divers acteurs du monde de l’habitat, de la santé et comprendre leur mode de fonctionnement peut lui être également très utile.

Le métier de conseiller médical en environnement domestique commence à se faire connaître et affiche des résultats très encourageants. Les débouchés ne manquent pas : hôpitaux, services d’hygiène des villes, associations de malades, particuliers, tous vont vouloir recourir à ses services. Dans un monde où les polluants nous menacent, l’avenir pour la profession est assurément sans nuages !

Réseau d'emplois Jobs.ca

#