Travail à la maison 101

Pendant cette période de pandémie de la COVID-19, où la distanciation physique est de rigueur, bien des professionnels découvrent le télétravail et tentent d’apprivoiser cette nouvelle façon d’accomplir leurs tâches. Celle-ci comporte néanmoins des défis, particulièrement si elle est dépourvue de structure… et de plaisir. Voici cinq conseils pour réussir à effectuer pleinement son travail à la maison. 

Se créer une routine

Avant toute chose, il est primordial d’instaurer une routine semblable à celle qui prévaut habituellement. Les plages horaires de travail doivent être planifiées avec des moments de pause bien mérités. « Établir une routine, ainsi que s’y tenir aidera à préserver un sentiment de normalité chez chacun », indique la Société canadienne de psychologie. Celle-ci propose de se fixer des limites afin que les périodes de travail n’outrepassent pas celles consacrées à la famille. Dans le même esprit, il est recommandé d’aménager un espace bien circonscrit dans la maison qui sera réservé aux tâches professionnelles.

Ajuster son poste de travail

Pour assurer son confort pendant les périodes de télétravail, il faut faire en sorte que son poste soit ajusté adéquatement. L’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) avise que la position idéale consiste à avoir les coudes fléchis à 90 degrés, près du corps, et les épaules détendues. L’écran devrait être à la hauteur des yeux. Pour ceux qui travaillent avec un ordinateur portable, il est conseillé de surélever celui-ci et d’utiliser une souris et un clavier auxiliaires. L’ACQ suggère en outre de ne pas croiser les jambes et de privilégier le mode mains libres du téléphone.

Communiquer

« Pour que le télétravail soit un succès, la communication est indispensable », souligne TECHNOcompétences dans son Guide d’implantation du télétravail en entreprise. Il est donc nécessaire de s’entendre avec les collègues sur la plateforme de communication à privilégier pour discuter, mais aussi de l’horaire des réunions virtuelles, de la fréquence des échanges et des délais de réponse jugés acceptables. Il faut également s’assurer avec son employeur de disposer de tous les équipements technologiques essentiels (ordinateur, casque d’écoute, logiciels, etc.) pour communiquer et accomplir son travail.

S’encourager

Pour les adeptes de la procrastination, le télétravail peut représenter un défi. L’appel de Facebook, des enfants qui ont besoin d’un coup de main ou de la brassée de lavage peut être plus fort que la nécessité de peaufiner le document demandé par le patron. Il peut ainsi être utile de dresser la liste des tâches à effectuer et de célébrer ses petits succès pour s’encourager à continuer. « Prenez un moment à la fin de la journée pour souligner les choses que vous avez faites plutôt que celles que vous n’avez pas faites », conseille le psychologue et auteur du livre The Progress Principe, Steven Kramer, dans le Harvard Business Review.

Avoir du plaisir

Depuis le début de la pandémie, des télétravailleurs ont usé de leur imagination pour avoir du plaisir. Ils ont ainsi trinqué avec leurs collègues pendant des cocktails virtuels et ils ont participé à des séances d’entraînement en ligne. Des fils de discussion « autour de la machine à café » ont également été ajoutés dans les plateformes collaboratives. Pour agrémenter la vie des télétravailleurs, l’illustrateur Jeremy Nguyen a proposé dans le New Yorker des images amusantes pour souligner leurs accomplissements, notamment pour avoir parlé à un autre être humain, mis des pantalons, été gentils pendant la réunion virtuelle du jour et terminé une journée de travail avant 1 h du matin.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#