Carrières et perspectives d’emploi en recherche médicale

La recherche médicale a pour objectif d’améliorer les diagnostics, les traitements, la prévention et la guérison des malades. Elle comprend la recherche fondamentale – qui n’a pas de finalité économique au début des travaux –, la recherche clinique et ses applications technologiques (vaccins, médicaments, instruments, prothèses…). Gouvernements, fondations privées, entreprises ou encore organismes bénévoles participent activement à la recherche médicale. Celle-ci s’effectue dans une unité de recherche au sein d’un centre ou d’un institut de recherche, d’une université ou d’une entreprise et implique des contacts fréquents avec d’autres chercheurs. 

RECHERCHE FONDAMENTALE

La recherche fondamentale a pour objectif de mieux comprendre le corps humain. Son champ d’application est la physiologie, la biologie, l’anatomie, l’histologie et la biochimie.

→ Ingénieur de recherche fondamentale ou chargé de recherche 
Il est en charge des travaux scientifiques d’un sujet de recherche. Il a un rôle important à jouer dans la définition des expériences à mener et des procédures à utiliser. 

Ses missions

  • Rechercher de l’information sur le sujet choisi
  • Étudier et analyser la documentation 
  • Choisir les thèmes et les méthodes d’expérimentation
  • Créer et ajuster l’équipement aux travaux de recherche
  • Analyser, évaluer, diffuser les résultats des expériences 
  • Déposer des brevets
  • Rendre compte de ses travaux et de ses découvertes (publications, colloques…)

RECHERCHE CLINIQUE OU APPLIQUÉE

La recherche fondamentale sert de base à la recherche clinique dont le but est d’imaginer de nouveaux traitements, de nouvelles techniques et d’en prouver leur efficacité.

→ Attaché de recherche clinique (ARC)

Ses missions

  • Mettre en place des essais cliniques d’un projet 
  • S’assurer du bon déroulement des opérations et de la qualité du projet
  • Rédiger des documents réglementaires en vue d’obtenir des accords réglementaires, administratifs et éthiques

→ Responsable d’études cliniques

Ses missions

  • Concevoir la stratégie de développement des produits
  • Mettre en place des projets de développement clinique
  • Élaborer le protocole d’études
  • Mettre en œuvre, coordonner et contrôler le suivi des essais

MÉTIERS ASSOCIÉS À LA RECHERCHE ET AU DÉVELOPPEMENT

→ Assureur qualité 
Sa mission est de mettre en œuvre un système qualité et des actions de sensibilisation et de formation auprès des salariés.

→ Chargé de pharmacovigilance
Son rôle est d’évaluer et de gérer des risques médicamenteux pour développer les produits dans des conditions de sécurité maximale. Il surveille les produits en cours d’essai clinique et suit les effets indésirables des produits commercialisés.

→ Chargé d’enregistrement
Il monte les dossiers d’enregistrement selon la réglementation en vigueur. Il définit le cadre réglementaire des programmes de développement. 

→ Documentaliste scientifique
Il fournit aux chercheurs de l’information médicale, technique et scientifique. Il organise aussi le traitement de l’information.

→ Chargé de communication scientifique et médicale 
Il communique des renseignements d’ordre médical et technique sur les produits en développement et actuels auprès d’interlocuteurs internes et externes (médecins, pharmaciens…).

DIPLÔME

Le titre de chercheur ne fait pas l’objet d’un statut particulier. Tout médecin, biologiste, pharmacien, vétérinaire, etc. qui a acquis une reconnaissance (études, diplômes, accréditation ou certification par des organismes réputés, publications à titre d’auteur, reconnaissance par les pairs) pourra faire de la recherche. 

COMPÉTENCES TECHNIQUES DU CHERCHEUR

  • Suivre des processus méthodologiques rigoureux 
  • Intégrer des informations provenant de sources variées
  • Être en mesure de faire l’analyse et la synthèse des informations recueillies
  • Préserver la confidentialité des informations analysées

PROFIL DU CHERCHEUR

  • Goût pour l’innovation 
  • Curiosité
  • Rigueur
  • Excellente communication écrite et orale 

SALAIRE

On note des différences entre les provinces : les chercheurs de l’Ouest du Canada et de l’Ontario ont une rémunération plus importante que ceux des provinces de l’Atlantique ; le Québec se situant entre les deux. 

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

Le chercheur expérimenté peut devenir directeur d’études ; il aura alors la responsabilité d’un projet et d’une équipe pour la mener à bien. Il peut aussi allier deux activités : chercheur et professeur à l’université.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#