Travailleurs en restauration : prévenir les troubles musculo-squelettiques

Les employés de la restauration évoluent dans un milieu de travail où les accidents et les risques professionnels sont monnaie courante. Les nombreux déplacements et la sollicitation accrue des bras peuvent notamment causer des douleurs musculaires importantes. Quelles précautions ces travailleurs doivent-ils prendre afin d’éviter le pire ?

Debout durant de longues heures et manipulant de lourdes assiettes, les serveurs en restaurant sont sujets à souffrir de divers problèmes musculo-squelettiques. « Nous voyons plus souvent des tendinites aux épaules et des douleurs lombaires de diverses natures, explique Isabelle Rodier, physiothérapeute à la clinique Physio Élite. Il ne serait pas exclu de rencontrer également des tendinites aux coudes ou des douleurs aux poignets. Le type de blessures dépendra alors du type de service (plateau lourd, assiettes multiples, tables à monter, etc.). »

Bien que ces blessures ne soient pas importantes dans tous les cas, il demeure nécessaire de les prévenir et de les traiter, au risque de les voir s’aggraver. « Il est certain qu’une blessure qu’on traîne peut dégénérer à la longue », précise la physiothérapeute.

Prévenir pour éviter les blessures et les TMS

Pour empêcher l’apparition de douleurs musculaires, quelques mesures peuvent être prises par les travailleurs pratiquant un métier en service. Une posture neutre et droite permet d’éviter de courber les épaules à l’effort, alors que la flexion des jambes privilégiée à la flexion lombaire permet de soulever de lourdes charges (plateau) de manière plus sécuritaire. « Les talons hauts ne sont pas recommandés, autant pour éviter les douleurs lombaires que pour réduire les chances de développer des problèmes liés aux pieds, ajoute Isabelle Rodier. Des chaussures souples avec une bonne adhérence au sol limiteront aussi le risque de chute. »

 Quelques exercices  

Afin d’éviter les douleurs incommodantes, la physiothérapeute recommande de pratiquer quelques exercices généraux proposés à titre préventif. Dans le cas d’une blessure plus importante, les exercices qui contribueront au traitement seront remis après une évaluation complète auprès d’un professionnel. « Par exemple, pour éviter les blessures à l’épaule, on peut appuyer la paume de la main, placée vers le haut, sous un comptoir. On effectue ensuite une bascule arrière et une rétraction de l’omoplate de façon à la coller en arrière, sur le thorax, sans exagération. Ensuite, il faut presser la main sous le comptoir en poussant vers le haut sans perdre la position de départ de l’omoplate. » 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#