Quelles formations suivre pour devenir secrétaire médical ?

La profession de secrétaire médical est de plus en plus populaire au Québec. Quelles formations peut-on suivre pour commencer ou réorienter une carrière en secrétariat médical ?

Le métier de secrétaire médical ouvre les portes des hôpitaux, des CLSC, des cliniques privées ou des cabinets de médecin. Pour ceux qui aiment les sciences et le domaine de la santé, c’est le choix rêvé !

Un parcours qui commence tôt

Dès 16 ans, on peut entreprendre un diplôme d’études professionnelles (DEP) en secrétariat afin d’apprendre les bases, comme la rédaction et la gestion de documents, l’utilisation de Word et Excel, la technique de dactylographie, l’organisation du temps et la planification de réunions.

Ensuite, on se perfectionne en suivant un programme d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en secrétariat médical, d’une durée de quatre mois. Cette formation aborde notamment la biologie humaine, les relations interpersonnelles et les principes de la consultation médicale. Les étudiants apprennent aussi à travailler avec les documents médicaux et les fournitures, s’initient à la terminologie médicale et acquièrent des notions de comptabilité pour effectuer la facturation dans leur futur travail. Cette formation se conclut par un stage.

Réorienter sa carrière en tant que secrétaire médical

Lorsqu’on a de l’expérience dans le domaine, on peut aussi demander une reconnaissance des acquis auprès d’une institution scolaire. C’est possible, entre autres, pour les personnes ayant une formation équivalente reconnue par le ministère de l’Immigration ou une expérience professionnelle significative dans le domaine pendant l’année qui précède l’inscription. Un test d’admission est exigé dans ces cas-là.

Depuis l’an dernier, l’ASP en secrétariat médical est subventionné par Emploi Québec. Le cours est aussi offert dans plusieurs commissions scolaires de la province.

Un taux de placement élevé pour le métier de secrétaire médical

La profession de secrétaire médical est en forte demande, avec un taux de placement de 96 %, selon la Commission scolaire de Montréal (CSDM), qui forme environ 100 secrétaires médicaux par année. Le salaire peut varier, mais se situe en moyenne entre 16 $ et 20 $ l’heure.

« Avec tous les changements dans le réseau de la santé, on a un grand besoin de secrétaires médicales », affirme Michelle De Lagrave, enseignante à l’ASP en secrétariat médical à l’École des métiers de l’information, du commerce et de l’administration (ÉMICA).

Une expertise recherchée

Le secrétaire médical doit notamment fixer les rendez-vous du patient, transcrire à l’ordinateur des dossiers médicaux, remplir les formulaires pour les paiements des assurances et commander les fournitures.

« Il faut être empathique, autonome et capable de gérer le stress, soutient Michelle De Lagrave. Il faut aussi avoir un bon niveau de français. Ça fait partie des premières qualités recherchées pour la transcription médicale, et c’est souvent le problème de certains élèves qui ont de la difficulté à se placer. »

Ceux qui possèdent ces qualités pourraient donc voir s’ouvrir une belle carrière devant eux !


Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#